• Flickr Social Icon
  • Instagram Social Icon

Marche contre la terreur et la haine, Bruxelles.

17 avril 2016

Le 22 mars 2016, peu avant 8h, des kamikazes se font exploser à Bruxelles dans le hall des départs de l'Aéroport de Zaventem, et ensuite dans la station de métro Maelbeeq. Ces attentats meurtriers, revendiqués par l'Etat Islamique, font 32 victimes et plus de 300 blessés. 

Emmanuel Foulon, porte-parole au Parlement Européen, mobilise les citoyens européens dans une 'Marche contre la Peur'. Cette marche, une première fois reportée pour raisons de sécurité, a lieu de 17 avril 2016. Elle se veut une réponse au terrorisme:  

"Chaque citoyen européen a été attaqué dans ses droits et ses libertés. Il est important de montrer que la Belgique refuse de se soumettre au terrorisme. Ce rassemblement sera le symbole du vivre ensemble et d'une solidarité indispensable en ces moments difficiles pour chacun d'entre nous". 

7000 personnes ont défilé dans le centre de Bruxelles, dont des représentants des différentes confessions et de la laïcité. Arrivé Place de la Bourse sous les applaudissements, le cortège s'est alors interrompu: les noms des 32 victimes ont été cités et plusieurs prises de paroles ont eu lieu.